oeuvrer avec des pierres

"Codenser le grand dans le petit, faire durer l’instable, poser de l’éternel dans notre époque si courte. Dans ces "sculptures-instants", dans l’intime des pierres, dans l’intime des assemblages, les puissances mises en jeu font énigme  : des rencontres furtives d’un sens... Ces sculptures sont pour notre époque  : elles font apparaître ce qu’est un équilibre, c’est à dire plus précisément ce qui, sans changement apparent, ne cesse de s’approcher du changement....
Être contemporain, dira Agamben, c’est voir ce qui, toujours là, n’apparaît pas encore... considérables, ces sculptures nous rappellent : jamais, aucune matière n’est matière première... Un présent archaïque, encore, habite, sous nos vies." (G. Lewight)