D’érème

 » Jardin et forêt, champ et lande, restanque et maquis, oasis et désert, village et savane, autant de paires bien attestées qui correspondent à l’opposition faite par les géographes entre écoumène et érème, entre les lieux que les hommes fréquentent au quotidien et ceux où ils s’aventurent plus rarement  » .

Philippe Descola, Par-delà nature et culture, 2005, Éditions Gallimard, p. 59